pétrissage main
www.Ôpain.com
"Que Ton Aliment Soit Ton Médicament"
(Hippocrate de Cos)
boulage dans pétrin

 

Je me Présente

Mon professionnalisme à votre service

 

Henri Granier

Je suis né et j'ai commencé de grandir en Kabylie, sur cette terre qui porte la route des étoiles. Aux pieds du Petit Atlas, je vivais au paradis.
Mes deux pays ne parvenaient pas à s'entendre. À l'âge où l'on sort de l'enfance, dans les bagages de mes parents, j'ai dû quitter l'Algérie. Nous sommes "rentrés en France", comme disent les livres d'histoire.
J'ai ré-appris à vivre le temps de l'adolescence tout en faisant connaissance avec la mère-patrie. Devenu adulte, j'ai exercé le métier de reporter-photographe indépendant. J'ai aimé et j'ai été très heureux de pratiquer cette passionnante profession. Elle m'a fait parcourir le monde, découvrir bien des lieux resplendissants et magnifiques. J'ai rencontré des êtres tous différents et uniques, partagé leurs cultures et traditions.
Installé à Paris, une évidence pourtant prenait de plus en plus de place en moi. Au fil du temps, l'impérieux besoin d'un retour à la terre s'imposait.
Aux 40/45 ans de ma vie, je décidais de quitter la ville pour le milieu rural.
Les choses essentielles ont alors refait surface : prise de conscience, réveil de soi, respect du vivant. Je guérissais avant que d'être malade. Les valeurs de mon existence se sont re-orientées, jusqu'à laisser ressurgir le goût du bon pain.
Vous savez…ce pain… qui sent bon, qui est beau, parce qu'il est naturel.
Ce pain que l'on mange sans se lasser…que l'on aime à partager…du pain tout simplement.
Du pain réalisé sans machines, sans pesticides et sans adjuvants chimiques.
J'ai franchi le pas : je me suis mis en quête d'un enseignement, d'une pratique, qui réponde à mes certitudes, à mes choix, à l'exigence d'une qualité avant tout.
Longue et harassante recherche, parcours du combattant, le temps passait et mes économies faisaient de même.
Aujourd'hui à la cinquantaine, je ne regrette rien de ce cheminement difficile certes, mais ô combien initiatique.
Je sais faire du pain, du vrai pain, avec du levain naturel, de la véritable farine complète, du sel de l'océan et de l'eau de source.
Je pétris la pâte " à bras ", j'enfourne à la pelle comme autrefois et les pains cuisent dans un authentique four à bois.

Je suis Panetier


Modestement, je fais du pain: du vrai, du bon.
Je suis satisfait.
C'est ma richesse, mon savoir-faire.
C'est aussi mon combat.
Pour un meilleur monde auquel je crois, auquel j'adhère.